Dirigeants ou gestionnaires d'entreprise > Ressources > Le coin du gestionnaire

La télémédecine un nouvel outil pour attirer et retenir des employés.

Par Alain Rivard, CRHA, B.A., M.Sc., associé chez Assurances Wagner Bujold Leduc. http://www.portailrh.org/expert/ficheSA.aspx?f=122473

La télémédecine fait son arrivée dans le portrait québécois. L’offre de service se multiplie. Médisys, Dialogue et EQ Care offre des solutions en ligne.

Le fonctionnement est simple, après avoir ajouté l’application sécurisée sur votre téléphone intelligent ou tablette vous avez accès d’abord à un(e) infirmier(ère) ou un coordonnateur de soins de santé, selon le fournisseur. Il (elle) fera un tri afin de régler votre problème de santé sur-le-champ si possible. Si votre état de santé nécessite l’expertise du médecin, vous pourrez être en communication avec ce dernier, par vidéoconférence. Vous avez ainsi accès à un médecin au moment voulu, par vous.

conversation

Certaines firmes ont des super infirmières qui peuvent prescrire sur le champ et expédier votre prescription à la pharmacie de votre choix. Efficace, la télémédecine permet de régler:

  • Sinusite
  • Hémorroïdes
  • Gastro-entérite
  • Constipation
  • Renouvellement de vos prescriptions de médicaments
  • Tendinite
  • Douleur musculaire
  • Fracture simple ne nécessitant pas d’attelle
  • Requête de consultation en physiothérapie, massothérapie
  • Vaginite
  • Requête pour des tests ou diagnostiques comme un IRM, scanner etc.
  • Problèmes d’insomnie
  • Virus communs
  • Congestion
  • Maux de ventre
  • Médecine de voyage (prescription pour des vaccins)
  • Infection urinaire

S’intégrant dans une stratégie de satisfaire de plus en plus les besoins des générations, la télémédecine est une avenue intéressante. De plus, cela peut servir d’outil pour attirer de nouveaux candidats et retenir les employés actuels.

C’est un outil de prévention puissant et facilement accessible. Les enfants et conjoints de vos employés peuvent avoir accès, et ce, sans coûts supplémentaires. Il est possible de l’offrir via certains assureurs ou directement avec les fournisseurs de soins de santé. L’offrir via un assureur offre l’avantage de s’intégrer sur votre facture d’assurance, mais le désavantage, ce ne sont pas tous vos employés qui en bénéficient. Il faut être couvert sous le régime d’assurance collective.

Bien que ce soit une belle percée technologique, la télémédecine ne règle pas tout. Il sera toujours fondamental de consulter un médecin en personne pour les maladies chroniques et certaines infections nécessitant l’intervention d’un médecin en personne.

Plusieurs critères doivent être pris en considération pour choisir le bon fournisseur, notamment l’étendue de l’offre de service, les heures d’ouverture, la qualité de l’application et la pérennité de l’organisation. Ce dernier devrait aussi être en mesure de dispenser le service autant en français qu’en anglais. Un aspect très important, si le fournisseur vous réfère constamment à des consultations cliniques ou à l’urgence, vous aurez l’effet inverse et les employés auront l’impression de payer pour un info santé. Il faut donc une firme réputée et fiable.

Le coût total est calculé mensuellement en fonction du nombre d’employés dans l’organisation, et l’utilisation du service est illimitée. En général, c’est moins de 10$ par mois par employé.

Ce sont des nouveaux outils et cela arrive à point avec la pénurie de main d’œuvre.

À propos de l’auteur

Titulaire d’une maîtrise en administration et d’un baccalauréat en relations industrielles, Alain Rivard est aussi entrepreneur et associé au cabinet Assurances Wagner Bujold Leduc. Il œuvre depuis 1997 dans le milieu de l’assurance collective. D’abord, spécialiste en assurance collective pour un grand assureur canadien, il est rapidement devenu directeur associé. Il a occupé plusieurs postes pendant 10 ans auprès des grands assureurs canadiens. Il est également diplômé de l’École de l’Entrepreneurship de Beauce. Actuellement, il conseille ses clients à faire les meilleurs choix en avantages sociaux, du point de vue humain et financier.

telemedecine.jpg