Dirigeants ou gestionnaires d'entreprise > Ressources > Le coin du gestionnaire

Ces applications qui facilitent les rencontres au travail!

Par Émilie Pelletier, CRHA, et Didier Dubois, CRHA, associée principale, Groupe Marketing RH, et associé principal, HRM Groupe http://www.portailrh.org/expert/ficheSA.aspx?f=118093

Que ce soit grâce aux écrits de Maslow ou, plus récemment, à travers les travaux sur l'autodétermination  de notre éminent collègue CRHA, le professeur Jacques Forest, on sait aujourd'hui que l'affiliation sociale en milieu de travail est un élément clé de la mobilisation et, plus largement, du bien-être au travail. En effet, se sentir connecté à son milieu est l’un des éléments clés de la mobilisation; et parlant de connexion, de plus en plus de solutions technologiques apparaissent pour aider les entreprises à stimuler les liens sociaux au travail. Certes, les liens sociaux reposent d'abord et avant tout sur les rapports interpersonnels d'un individu à l’autre. Mais comme on le verra dans les exemples suivants, la technologie peut parfois accélérer les rencontres et stimuler les échanges.

Bien sûr, il y a les réseaux « sociaux »

Dans un premier temps, il faut mentionner LinkedIn qui s'impose comme une plateforme favorisant les échanges professionnels entre individus de la même entreprise. Mieux connaître le parcours professionnel de ses collègues aide sans l'ombre d'un doute les employés à trouver des points d'intérêt communs. Cependant, l'objectif recherché est plutôt l'inverse. En entreprise, on espère plutôt que l'établissement de liens sociaux améliorera la qualité des relations professionnelles. C’est peut-être une des raisons pour lesquelles de nouvelles plateformes émergent en vue de faciliter les échanges entre les individus d'une même entreprise. Il y a quelques années déjà, Yammer tentait une percée en entreprise en permettant aux personnes de partager du contenu et de créer des groupes formés d’individus ayant les mêmes intérêts. Aujourd'hui, Yammer continue ses efforts, mais la plateforme est rattrapée par d'autres joueurs comme Slack et WorkPlace (de Facebook). Ces plateformes stimulent les échanges professionnels et aussi le partage d'intérêts sociaux. Aujourd'hui, nous assistons à la naissance d'une troisième génération d'outils qui n'ont pour vocation que de réunir les gens sur la base de leurs intérêts personnels.

Se rencontrer grâce à une application

Au cours des deux dernières années, les applications qui facilitent les rencontres entre professionnels d’une même entreprise se sont multipliées. Le bon vieux MeetUP a fait des petits, propulsé par des technologies de plus en plus légères et flexibles. La plus populaire serait sans l'ombre d'un doute NeverEatAlone. Le principe est simple. Si vous êtes seul pour dîner au travail et que vous ne souhaitez pas l'être, l’application vous permet de vous rendre disponible pour toute personne se trouvant dans la même situation. Ainsi, il est possible de rencontrer des personnes provenant d'autres services et, du coup, d'élargir son réseau et peut-être de discuter de projets ou d'en créer de nouveaux!

Dans le même ordre d'idées, MoveYourbuddy permet de lier connaissance avec des employés qui partagent les mêmes intérêts pour les sports. Hubtobee favorise les rencontres entre collègues… lors de déplacements professionnels. Ainsi, si vous êtes en voyage d’affaires dans une autre ville et qu'un collègue s’y trouve aussi, HubTobee vous le fera savoir.

Ouispoon favorise de manière générale des rencontres sur la base d'intérêts communs. Mieux encore, Bimdigital permet de créer  et de faire connaître des événements privilégiant le partage d’une passion (ex. : la peinture, la musique, etc.) avec des collègues.

La liste n'est pas exhaustive car, comme nous l'avons mentionné, il y a chez les programmeurs, à l'heure actuelle, un véritable engouement pour la conception de ces outils dont l'unique objet est de réunir les gens. Ce sont d'excellents outils tant d'intégration que de réseautage à des fins professionnelles.

En conclusion…

Ceux qui pensent que la technologie isole les gens seront confondus par ces outils. Bien entendu, ils ne remplacent pas les échanges entre les individus et ce n'est d'ailleurs pas leur fonction. Sentir que l'on fait partie d'une communauté, que l'on partage des intérêts et des ambitions avec ce groupe est un élément clé de la mobilisation. Alors si vous souhaitez des employés engagés… voilà quelques outils qui pourront vous épauler.

À propos des auteurs

Comptant plus de vingt ans d'expérience de la gestion des ressources humaines et du marketing RH, Didier Dubois, CRHA a cofondé et dirige aujourd'hui HRM Group. On peut le joindre par téléphone [514 573-5793] ou par courriel [didier.dubois@hrmgroupe.com].

Émilie Pelletier, CRHA a enseigné plusieurs années à l’étranger et travaillé pour une firme de recrutement de cadres avant de fonder Groupe Marketing RH. On peut la joindre par courriel [emilie.pelletier@hrmgroupe.com].

coupe_technologies.jpg